L’abus du selfie: une maladie mentale ?

Le « selfie » consiste à prendre des photos de soi-même pour les poster sur les réseaux sociaux. En Inde, certains spécialistes affirment que la pratique systématique et répétitive de cette activité s’apparente à une maladie mentale. Zoom sur une addiction méconnue.


Les médias ont remarqué le phénomène du selfie à partir 2012 et 2013, lorsque certains Tumblrs ont créé le « bad buzz ». En effet, des personnes se prenaient en photo à des enterrements, ou encore dans des lieux inappropriés ( des enterrements, ou le site de Tchernobyl). En décembre 2013, le selfie de Barack Obama à la cérémonie d’hommage de Nelson Mandela avait notamment créé une réaction épidermique. La pratique du selfie, désormais connue, est devenue extrêmement populaire chez les membres de la génération Y et Z. Les stars et les politiques ont aussi participé à la généralisation du selfie: Rihanna, Justin Bieber, Barack Obama, François Hollande, le Pape François. Tous ont concouru à la popularisation du phénomène en pratiquant l’auto-portrait. Selon Alicia Guet-Brohan, auteure de la thèse « Le selfie: déconstruction et resignification d’un phénomène complexe »: « La reprise du selfie par des célébrités aurait donné de la visibilité au phénomène existant, et l’aurait par là-même accéléré. Le selfie repose sur cette contagion épidémique, virale, caractéristique des réseaux sociaux. Les stars ont participé à sa reconnaissance et l’utilisent à leur tour pour servir leur propre visibilité ».

Les « selfities » : quand le narcissisme devient une addiction

Officiellement, le terme « selfitis » apparaît pour la première fois dans une  étude réalisée par l’université de Thiagarajar School of Management, en Inde. Il désigne les personnes qui prennent des selfies d’eux avec régularité. Sur 200 personnes interrogées , les chercheurs ont pu déterminer 3 types d’addiction au selfie : 

L’addiction « à risque » : Prendre des photos de soi-même au moins trois fois par jour sans les poster sur les réseaux

L’addiction sévère : prendre des photos de soi-même au moins trois fois par jour, et les poster sur les réseaux sociaux

L’addiction chronique : Prendre frénétiquement des photos de soi-même toute la journée, et les diffuser plus de six fois par jour

L’étude a également révélé que les personnes dépendantes du selfie présentent une basse estime d’elles-mêmes: « Typiquement, les personnes qui souffrent de cette addiction ont très peu confiance en elles et essayent de s’intégrer au groupe de leurs pairs, explique le chercheur Janarthanan Balakrishnan à The Independent. Ils peuvent manifester des symptômes similaires à d’autres comportements potentiellement addictifs. »

Adrien, lycéen, considère qu’une vie sociale épanouie passe obligatoirement par une présence sur les réseaux sociaux: « Au départ je ne prenais jamais de selfie, parce que je ne me trouvais pas photogénique. Mais quand j’ai vu tout le monde en partager sur les réseaux sociaux, j’ai compris que c’était indispensable pour se faire des amis, ou avoir une copine. Si tu ne postes pas de photo, les gens pensent que tu as quelque chose à cacher, ou que n’est pas intéressant.  ».

Ainsi, les générations Y et Z ont tendance à se définir par leur image virtuelle, et non par celle qui est reflétée dans leur miroir. Jeanne Nantier, neuro-psychologue au CHU de Montpellier, constate que ce besoin de reconnaissance crée des troubles importants: « Le phénomène des filtres Snapchat est inquiétant: certaines jeunes, notamment les filles, font de la chirurgie esthétique pour obtenir le même rendu que leur filtre Snapchat. Comme si leur représentation virtuelle (yeux de biche, grain de peau lissé, pommettes rehaussées) prenait le pas sur la réalité ». Au-delà de la dimension psychologique, la pratique du selfie peut s’avérer fatale dans certains cas. Dans le monde, 127 personnes sont mortes d’un selfie entre 2014 et fin 2016. La moitié de ces décès ont eu lieu en Inde. Pour la plupart, ces personnes se sont exposées au danger afin d’obtenir la « photo parfaite ». Au risque de se noyer, ou de faire une chute mortelle.

L’abus du selfie: signe d’une carence affective et sexuelle

Si le selfie est souvent utilisé à tort pour flatter l’ego de son auteur, il est aussi destiné à améliorer sa vie sociale, par le biais d’une représentation positive. Souvent, ce besoin de reconnaissance est le symptôme d’une grande solitude. Voir d’une carence sexuelle.  Christyntje Van Galagher, une chercheuse de l’Université de Wageningen, a publié une étude qui met en corrélation l’abus de selfie avec d’éventuelles frustrations sexuelles. L’étude, intitulée “Les photographies du manque et de la solitude” interprète les selfies comme étant « une fugue digitale de la réalité concrète, marquée par l’insécurité et la peur de l’abandon ».

Sur les 800 personnes interrogées, toutes adeptes du selfie, 83% considéraient leur vie sexuelle comme insatisfaisante ou frustrante. L’étude fait également le lien entre le nombre de selfies publiés sur les réseaux, et la fréquence des rapports sexuels. Conclusion: en un mois, les personnes interrogées prenaient 45 selfies, et avaient en moyenne deux rapports sexuels. 

Hélène, une ancienne «  malade du selfie » de  24 ans relate: «  Il y a tellement de filles parfaites sur Instagram, qui nous donnent l’impression d’avoir une plastique minable, que l’on finit par douter de son pouvoir de séduction. Paradoxalement, on commence à faire comme elle, à accorder de l’importance aux « liked ». On attend une forme de reconnaissance qui ne passe que par le physique. A la moindre critique, au moindre pouce rouge, la confiance s’effondre. Il faut absolument redresser son image par tous les moyens, comme si nous représentions notre propre marque ». 

Dans tous les cas, les chercheurs s’accordent à dire que le narcissisme numérique est révélateur d’une angoisse profonde. Les membres des générations Y et Z, confrontés à une « société de l’image » mercantile et superficielle, veulent en quelque sorte « s’auto-promouvoir ». En 1979, Christopher Lash dressait déjà un constat pessimiste dans son livre «  la culture du narcissisme » : « Puisque la société n’a pas d’avenir, il est normal de vivre pour l’instant présent, de fixer notre attention sur notre propre « représentation privée », de devenir connaisseurs avertis de notre propre décadence, et enfin, de cultiver un « intérêt transcendantal pour soi-même ».


16 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

ปั้มไลค์reply
6 septembre 2019 at 4 h 13 min

Like!! I blog frequently and I really thank you for your content. The article has truly peaked my interest.

tinyurl.comreply
23 novembre 2019 at 11 h 33 min

With havin so much content do you ever run into any problems of plagorism or copyright infringement?
My blog has a lot of exclusive content I’ve either authored myself or outsourced but it looks like a lot of it is popping it up all over the internet without my permission. Do you
know any solutions to help prevent content from being stolen? I’d
certainly appreciate it.

coconut oil wherereply
25 novembre 2019 at 10 h 22 min

hello there and thank you for your info – I have definitely picked up something new from
right here. I did however expertise a few
technical points using this site, as I experienced to reload the website a lot of times previous to I
could get it to load properly. I had been wondering if your web host
is OK? Not that I am complaining, but slow loading instances times will often affect your placement in google and could damage your quality score if
advertising and marketing with Adwords. Well I’m adding this RSS to my email
and can look out for a lot more of your respective fascinating content.
Make sure you update this again very soon.

plenty of fish dating sitereply
26 novembre 2019 at 2 h 25 min

When I originally left a comment I seem to have clicked on the -Notify me when new comments are added- checkbox and now each time a comment
is added I get four emails with the exact same comment.

Is there a way you can remove me from that service? Thanks a lot!

ps4 gamesreply
28 novembre 2019 at 22 h 38 min

Hi there to every one, since I am actually eager of reading this
blog’s post to be updated regularly. It contains fastidious information.

ps4 gamesreply
29 novembre 2019 at 5 h 20 min

My family members every time say that I am killing my time here at web, except I know I am
getting know-how daily by reading thes pleasant articles or reviews.

quest bars cheapreply
30 novembre 2019 at 5 h 32 min

Hey there! I’m at work browsing your blog from my new apple iphone!
Just wanted to say I love reading through your blog
and look forward to all your posts! Carry on the fantastic
work!

quest bars cheapreply
1 décembre 2019 at 12 h 25 min

Your method of telling the whole thing in this
article is truly good, all be capable of without difficulty
know it, Thanks a lot.

quest bars cheapreply
2 décembre 2019 at 6 h 23 min

I do not even know how I ended up here, but I thought this post was great.
I don’t know who you are but certainly you’re going to
a famous blogger if you are not already 😉 Cheers!

quest bars cheap coupon twitterreply
3 décembre 2019 at 1 h 34 min

I’m not sure why but this web site is loading incredibly
slow for me. Is anyone else having this problem or is it a problem on my
end? I’ll check back later and see if the problem
still exists.

ps4 gamesreply
5 décembre 2019 at 8 h 29 min

Hello there! This blog post couldn’t be written much better!
Going through this article reminds me of my previous roommate!
He constantly kept preaching about this. I am going to send this information to him.
Pretty sure he will have a very good read. Thanks for sharing!

ps4 gamesreply
6 décembre 2019 at 5 h 25 min

Hi there, this weekend is fastidious designed for me, because this
occasion i am reading this enormous informative paragraph here at my house.

ps4 gamesreply
6 décembre 2019 at 18 h 07 min

Good respond in return of this matter with real
arguments and telling all about that.

ps4 gamesreply
7 décembre 2019 at 7 h 27 min

That is very fascinating, You are an overly professional blogger.
I’ve joined your feed and sit up for in the hunt for extra of your magnificent post.
Additionally, I have shared your web site in my social networks

quest bars cheapreply
7 décembre 2019 at 15 h 34 min

Hello there, I discovered your site by means of Google whilst looking for a similar subject,
your site got here up, it seems to be great. I have bookmarked it in my google
bookmarks.
Hello there, just changed into aware of your weblog through Google, and located that it is really
informative. I am going to watch out for brussels.

I will be grateful if you happen to continue this in future.
Lots of folks will be benefited out of your writing.
Cheers!

quest bars cheapreply
9 décembre 2019 at 2 h 30 min

Generally I don’t read article on blogs, but I would like
to say that this write-up very forced me to take a look
at and do so! Your writing taste has been surprised me.
Thank you, quite great post.

Leave a reply